Intérêt de l’ostéopathie dans la pratique de la course à pied

Margaux K Sport Leave a comment  

Qu’elle constitue une discipline en elle-même ou qu’elle soit intégrée à la préparation physique d’une autre activité sportive, la course à pied est mondialement pratiquée. Peu contraignante et facile d’accès pour les débutants, elle réunit de nombreuses vertus physiologiques et psychiques. Cependant, la course à pied reste une activité traumatisante du fait de la répétition des chocs à chaque foulée. En effet, chaque appui au sol engendre des vibrations que les articulations, et tout particulièrement celles du membre inférieur, du bassin et des lombaires, vont emmagasiner.

Dans un premier temps, l’organisme d’un sujet en bonne santé est tout à fait capable de s’adapter à ces contraintes : le coureur effectue ses séances sans problème.

En l’absence de traitement, dans un deuxième temps qui peut survenir plus ou moins tôt selon les individus, les capacités d’adaptation du corps se trouvent dépassées, l’organisme n’est plus en mesure de pallier à tous les micro traumatismes subis, les articulations ne peuvent plus travailler en phase les unes avec les autres. Ainsi le coureur peut ressentir une sensation d’inconfort, de faiblesse voire une douleur lors de sa session et/ou après : le signal d’alerte est là.

Si l’individu continue malgré les symptômes ses séances régulières, il s’expose à des risques de blessures graves.

L’ostéopathe peut aider le coureur, de préférence avant l’apparition des symptômes, en aidant les articulations et plus généralement le corps du sportif à faire face à ces micro traumatismes répétés. – via www.globe-runners.fr

Add a Comment